Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

> Les formations de l'Université d'Angers

Navigation principale
    Recherche
    Fil d'ariane

    Rechercher

    Master Archives - > Les formations de l'Université d'Angers

    Master Archives

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail

      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Domaine : Sciences humaines et sociales
    Code FAP :

    Présentation

    Type de diplôme :

    Master LMD

    Présentation

    Fort d’une expérience de près de 25 ans, le master Archives de l’université d’Angers constitue l’une des offres universitaires les plus anciennes et les mieux reconnues dans le domaine. Elle propose une spécialisation progressive dans les métiers des archives et de la gestion des documents physiques et électroniques.

    Attentive aux évolutions des métiers, elle permet d’appréhender les enjeux professionnels et d’acquérir les compétences théoriques et pratiques indispensables.

    Objectifs

    Au cours de la première année, l’étudiant apprend à maîtriser les informations, techniques et méthodes essentielles dans le domaine des archives et acquiert les outils réflexifs sur sa future profession et ses enjeux. La seconde année est rythmée par des projets menés en petits groupes. Leur organisation, très souple, évolue tous les ans. Les étudiants bénéficient de l’intervention de nombreux professionnels. L’objectif est de maîtriser, à l’issue des deux ans, les compétences spécifiques en gestion des services, en traitement et valorisation des fonds et des collections papiers et électroniques et des compétences génériques : recherche, gestion de projet, travail en partenariat, animation, veille.

    Public cible

    Ce master s’adresse à des étudiants fortement motivés par le métier d’archiviste, diplômés d’une licence d’histoire, d’histoire de l’art et archéologie, de droit, d’administration publique, de mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales, d’une licence professionnelle des métiers de l’information : archives, médiation et patrimoine, ou ayant suivi une CPGE Chartes avec proposition d’équivalence à 180 ects. D’autres types de cursus peuvent être admis sous réserve de l’accord de la commission de validation d’étude.
    Il est aussi ouvert aux professionnels : reprise d’études et validation de compétences (VAP et VAE).
    Une entrée directe en deuxième année est possible.

    Admission

    VAE

    Oui

    Programme

    Organisation de la formation
    • Semestre 1 :

    UE1 Socle disciplinaire
    Archivistique générale – 24h
    Archivistique technique – 24h

     

    UE 2 Méthodes de la recherche
    Paléographie – 18h
    Diplomatique – 18h
    Au choix, un enseignement parmi
    Enquête orale – 18h
    Prosopographie – 18h
    Analyse du discours – 18h

     

    UE 3 Informatique pour les archives
    Document numérique – 12h
    Systèmes d’information archivistiques – 18h

     

    UE4 Outils transversaux
    Certification CECRL (niveau B2) Anglais – 18h
    Informatique appliquée à la recherche – 18h

     

    UE 5 Séminaire
    Séminaire d’archivistique – 24h

     

    UE 6 Stage
    Stage – 1 mois (minimum 140h)
    Atelier d’analyse professionnelle – 9h

    •  Semestre 2 :

    UE 7 Histoire des institutions et des fonds d’archives
    Histoire des institutions – 24h

     

    UE 8 Outils
    Anglais professionnel – 18h
    Informatique appliquée au mémoire et à la
    recherche – 12h
    Encodage XML et édition électronique – 26h

     

    UE 9 Séminaire

    Séminaire d’archivistique – 24h

     

    UE 10 Mémoire de recherche
    Mémoire et soutenance

     

    UE 11 Projet professionnel
    Atelier d’analyse professionnelle – 9h

    •  Semestre 3 :

    UE 1 Gestion et organisation des
    organismes publics et privés
    Droit administratif et de la culture – 24h
    Droit du numérique – 12h
    Management – 18h
    Communication – 18h
    Écrits et synthèses professionnels – 18h

     

    UE 2 Projet et préparation à l’insertion
    professionnelle
    Préparation au recrutement – 12h

     

    UE 3 Archivistique
    Penser les archives – 24h
    Archivistique théorique et technique – 24h
    Études de cas – 12h
    Librarians and archivists worlwide (cours en
    anglais) – 18h

     

    UE 4 Projet collectif intégrateur Conception et organisation d’une journée
    d’étude – 12h

     

    UE 5 Information électronique
    Archivage électronique – 30h
    Gestion des corpus numériques – 18h

     

    UE 6 Histoire des fonds d’archives
    Paléographie – 24h
    Histoire des institutions et des fonds
    d’archives – 24h
    Une UE de spécialisation
    Projet et approfondissement – 78h
    À choisir entre :

     

    UE 7 Gestion des services et des documents d’activité

     

    UE 8 Valorisation du patrimoine

     

    UE 9 Gestion des corpus numériques

    •  Semestre 4 :

    UE 10 Stage
    Mémoire
    Écrits professionnels ou livrables
    Soutenance orale

     

    STAGE :

    En première année, stage d’au moins quatre semaines dans un service d’archives constitué (services publics ou organismes privés).

    En seconde année, stage de quatre mois (services publics ou organismes privés).
    Il est possible d’effectuer son stage à l’étranger.
    Exemples de pays de destination en 2015-2017 : Autriche, Italie, Grèce, Portugal, Uruguay.

    AIDE A LA REUSSITE :

    La pédagogie est adaptée à la double exigence d’une formation à et par la recherche et d’une formation professionnelle : séminaires, ateliers d’analyse professionnelle, projets collectifs, intervention de professionnels. La formation est pilotée par une équipe d’anciens conservateurs avec une expérience professionnelle diversifiée. Elle bénéficie de nombreux partenariats et s’appuie sur une plate-forme pédagogique en ligne. Elle propose un module d’accompagnement à l’insertion professionnelle en deuxième année. Environ 200 offres de stage ou d’emploi par an sont collectées et diffusées aux étudiants et diplômés via la plate-forme Ip’oline.

     

    A NOTER :

    Depuis sa création, la formation est soutenue par les Archives départementales de Maine-et-Loire : accueil régulier dans les locaux du service, participation aux enseignements, projets communs, stages etc. Elle bénéficie, depuis plus de quinze ans, de l’appui constant d’EDF et de son service d’archives.

    Elle a conclu d’autres partenariats : Conservatoire national des archives et de l’histoire de l’éducation spécialisée et de l’action sociale, Fédération des associations de musiques et danses traditionnelles, Maison des sciences de l’homme Ange-Guépin de Nantes, Ville d’Angers.

    La formation s’appuie également sur l’Association des étudiants et diplômés en archivistique d’Angers (AEDAA)

    Et après

    Poursuite d'études

    Il est possible de poursuivre en doctorat en archivistique.

    Insertion professionnelle

    Postes visés : postes à responsabilité dans les services d’archives, de records management, ou des centres de statuts divers (État, collectivités territoriales, privés ou associatifs), charge de mission ou de formation, conseil ou prestataire de services.
    D’après la dernière enquête à 30 mois (diplômés en 2012), un diplômé sur deux est en poste dans un service ou un établissement public, un sur quatre dans une entreprise privée, un sur six dans une association. Ils occupent des fonctions d’archiviste, de records manager, d’archiviste numérique ou d’iconographe.

    Contact

    Responsables de la formation

    Grailles Benedicte
    benedicte.grailles @ univ-angers.fr

    Contacts

    Dechaux Irene
    irene.dechaux @ univ-angers.fr

    En savoir +

    Dossier de candidature 2018-2019 :
    Master 1
    Master 2

    Master Archives 2017-2018 :

    M1 programme

    M2 programme