Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

> Les formations de l'Université d'Angers

Navigation principale
    Recherche
    Fil d'ariane

    Rechercher

    Parcours Écologie et éco-ingénierie des zones humides - > Les formations de l'Université d'Angers

    Parcours Écologie et éco-ingénierie des zones humides

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail

      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Présentation

    Présentation

    Ce parcours de Master est une formation pluridisciplinaire en environnement qui a vocation à former des gestionnaires des ressources naturelles et/ou des chercheurs. La formation a 4 sensibilités majeures : écologie, géosciences, géographie et paysage qui correspondent à l’origine de formation des étudiants qui s’inscrivent dans ce parcours. Le diplôme s’inscrit parmi les formations relevant du Pôle de compétitivité du Végétal.


    Les zones humides représentent un intérêt majeur, de par leur rôle d’épuration des eaux et de régulation des hydrosystèmes et en particulier des crues. Plus de 50% des espèces d’Oiseaux dépendent de ces milieux et 30% des végétaux remarquables y sont inféodés. Ce Master de type pluridisciplinaire s’appuie sur 3 pôles de compétence : écologique, paysager et géographique.

     

     

    La formation vise à fournir une compétence professionnelle permettant aux étudiants :


    1. d’identifier la diversité biologique tant au niveau des populations que des écosystèmes des zones humides et en particulier des zones inondables.


    2. de maîtriser la dynamique de fonctionnement des zones humides.


    3. de diagnostiquer les problèmes spécifiques (biologique, hydrologique et socio-économique) liés à l’existence des zones humides.


    4. d’acquérir une connaissance en matière d’aide à la décision des modes de gestion agri6environnementaux et d’aménagement respectueux de l’environnement.

    Objectifs

    Le but est de former des professionnel.lle.s capables d’appréhender en complémentarité les aspects écologiques, géodynamiques, socio-économiques et juridiques de ces milieux naturels importants dans la gestion des territoires.


    Cette formation confère aux étudiant.e.s un profil original qui valorise les acquis de leur première formation et leur permet d’accéder à des fonctions de cadres. Ce Master s’adresse à des étudiant.e.s soucieux d’acquérir une formation à vocation professionnelle en matière de connaissance et de gestion des milieux naturels avec un approfondissement particulier concernant la problématique des zones humides.

    Public cible

    Étudiant.e.s dans les domaines de la géographie, de l'environnement, de l’écologie, des sciences de la vie et de la terre.

    Admission

    Conditions d'accès

    Candidature en formation initiale

     

    Modalités pratiques pour la formation en alternance :


    Année de Master 2 ouverte à la Formation Continue en Contrat de professionnalisation
    Coût annuel : 4600€
    Sélection : sur dossier, d’avril à juin
    Rythme d’alternance: partiellement négociable
    Période de formation: M2 de juillet à juillet
    Durée de formation : 1 an.

    Programme

    Organisation de la formation

    Et après

    Insertion professionnelle

    Le but est de former des professionnel.lle.s aux métiers suivants ou aux domaines suivants :


    Expertise, ingénieur.e, chargé.e d’études de milieux (bureaux d’études, collectivités locales et territoriales, organismes publics ou para-publics, associations et fédérations en lien avec la nature), biologiste, gestion de l’environnement, cadres de direction des espaces protégés et réserves naturelles, activités et développement touristiques PNR, collectivités, hydrobiologiste ou biologiste (en biologie appliquée), ingénieur.e environnement sur un site industriel (norme ISO 14000), responsable environnement dans une entreprise, conseiller.ère en environnement ou éco-conseiller.ère, communication et animation en environnement, ingénieur.e de recherche en pays en voie de développement, recherche et enseignement supérieur.
    Les débouchés les plus fréquents sont entre autres, chargé.e de mission environnement (Natura 2000), ingénieur.e environnement dans les associations, bureaux d’études, et collectivités territoriales, animateur.trice nature, adjoint.e des réserves naturelles, animateur.trice permanent d’association.

    Contact

    Responsables de la formation

    M2 Ecologie et éco-ingénierie des zones humides - Aurélie DAVRANCHE
    aurelie.davranche @ univ-angers.fr

    M1 Ecologie et éco-ingénierie des zones humides - Grégoire MAILLET
    gregoire.maillet @ univ-angers.fr

    Contacts

    Scolarité écologie et éco-ingénierie des zones humides Nicolas Gandubert
    Tél. : 02.41.22.63.22
    nicolas.gandubert @ univ-angers.fr

    En savoir +

    Dossier de candidature 2018-2019 :
    Master 1
    Master 2

    Le master s’appuie sur deux unités de recherche CNRS :


    — L’UMR 6554 CNRS LETG -Angers, Université d’Angers


    — L’UMR 6590 CNRS ESO-Angers, AgroCampus Ouest