Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

> Les formations de l'Université d'Angers

Navigation principale
    Recherche
    Fil d'ariane

    Rechercher

    Parcours Toxicologie environnementale et humaine - > Les formations de l'Université d'Angers

    Parcours Toxicologie environnementale et humaine

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail

      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    Présentation

    Présentation

    Le master Toxicologie Environnementale & humaine (TE) forme des toxicologues et écotoxicologues, capables d’appréhender des problématiques liées aux contaminants de l’environnement et leurs effets délétères sur les organismes vivants et/ou la santé humaine.
    Au cours de leur formation, les étudiants acquièrent une vision pluridisciplinaire des effetsdes toxiques à différentes échelles (écosystème, organisme, cellule, cible moléculaire).
    L’enseignement s’appuie sur la participation d’une trentaine de laboratoires académiques (Universités, INRA, CNRS…) et de structures privées. La formation est complétée par des enseignements transversaux (droit, anglais, management de projet, techniques de communication, analyse du risque, analyse spatiale, expérimentation animale).

    À noter

    Le Master Toxicologie Environnementale & Humaine est co-accréditée avec l’Université du Maine (Le Mans) et s’adosse aux activités de recherche des laboratoires porteurs qui sont :

    • Mer Molécule Santé (MMS, EA2160 ; http://mms.univ-lemans.fr/) qui étudie les réponses des organismes aux polluants(biologie adaptative, éco-toxicologie) déclinées sur plusieurs modèles (invertébrés, microalgues), ainsi que les moléculesd’intérêt extraites à partir des organismes à applications éventuelles dans le domaine médical ou agronomique.
    •  Physiopathologies vasculaires et mitochondriales (MITOVASC (ex-BNMI); UMR CNRS 6015 / INSERM U1083 UFRSanté) qui, parmi les projets portant sur l’identification des cibles et acteurs modulant l’activité du système vasculaire,étudie le mode d’action de différents perturbateurs endocriniens, toxines et molécules naturelles ou synthétiques pharmacologiquement actives.
    Objectifs

    Le master privilégie l’acquisition de compétences complémentaires en toxicologie générale et écotoxicologie. A l’issue, les diplômés pourront gérer des projets impliquant un pronostic (modélisation et définition de biomarqueurs relatifs à une intoxication), un diagnostic (état des lieux d’une contamination unique ou multiple) et/ou une aide à la décision (solutions mises en œuvre pour parvenir à un assainissement/détoxification). En recherche fondamentale, les étudiants évolueront sur des questionnements scientifiques portant sur l’interaction entre un toxique et son environnement ou sur la santé humaine.

    Public cible

    Peuvent postuler au Master TE :

    • Etudiant.e.s titulaires d’une licence dans les domaines des Sciences de la Vie, de la chimie de l’environnement
    • Etudiant.e.s issu.e.s d’un cursus en médecine/pharmacie
    • Professionnels en formation continue ou par alternance
    Etablissements partenaires :
    Université du Maine

    Admission

    Conditions d'accès

    Modalités pratiques en alternance en Master 2
    Sélection : sur dossier, d’avril à juin
    Rythme d’alternance: voir calendrier
    Période de formation: M2 de septembre à septembre
    M2 de septembre à septembre (année suivante)
    Durée de formation : voir calendrier de la formation
    Coût : 4800 euros par an en alternance (+ droits universitaires). Prise en charge par l’entreprise.

    Programme

    Organisation de la formation

    Et après

    Insertion professionnelle

    A l’issue du master, les diplômés pourront poursuivre en thèse et/ou prétendre à des emplois d’ingénieur/chef de projets dans les structures suivantes :

    • Recherche publique: Universités, Établissements publics à caractère scientifique et technologique (CNRS, INRA, INSERM, IRD, IRSTEA).
    • Recherche & Développement dans le secteur privé (industries pharmaceutiques, agrochimiques, agroalimentaires...).
    • Expertise scientifique au sein d’Agences et d’Instituts Nationaux et Européens ou Etablissements publics à caractère industriel et commercial (ANSES, Agences de l’eau, EFSA, CEA, IFREMER, INERIS, ADEME, IRSN...).
    • Diagnostic environnemental (chargé de mission en bureau d’études).
    • Responsabilité hygiène et sécurité environnement.

    Contact

    Responsables de la formation

    MASTER 2 - Tricoire-Leignel Helene
    helene.tricoire-leignel @ univ-angers.fr

    MASTER 2 - Mattei Cesar
    cesar.mattei @ univ-angers.fr

    Contacts

    Scolarité - Guitton Olivier
    Tél. : 02 41 73 53 51
    olivier.guitton @ univ-angers.fr